Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 13:57

France Condamnée pour une fellation sur son voisin endormi

Pour s'être introduite chez son voisin et l'avoir agressé sexuellement pendant son sommeil, une femme transgenre a écopé de 15 mois de prison avec sursis.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je regrette énormément ce qui s'est passé. Je me suis trompée de porte, je suis entrée et voilà… J'étais très alcoolisée», a expliqué la prévenue lundi dernier au tribunal correctionnel du Var (F).

Comme le rapporte Nice-Matin, cette femme transgenre brésilienne de 33 ans comparaissait pour s'être introduite, dans la nuit du 29 juin, chez son voisin endormi pour lui faire une fellation. Ce dernier s'était alors réveillé brusquement, faisant fuir son agresseuse.

Mais les aveux de la prévenue, qui a avoué être une «escort-girl en France pour financer ses opérations de transformation physique», n'ont guère convaincu la cour. «Lorsque vous vous êtes rendu compte que vous vous étiez trompée d'appartement, vous auriez dû partir. Or là, non, vous restez et vous faites une fellation», a notamment déclaré la présidente du tribunal.

La Brésilienne a finalement écopé de 15 mois de prison avec sursis et devra verser 2000 euros de dommages et intérêts à sa victime.

(Le Matin)

Créé: 15.08.2018, 16h09

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.