Vendredi 6 décembre 2019 | Dernière mise à jour 20:38

Nashville (Tennessee) Douze ans plus tard, le braqueur vient présenter ses excuses

Direction l’autre côté de l’Atlantique pour la belle histoire du jour.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a des nouvelles qui peuvent redonner foi en l’humanité, si on a un petit coup de blues. Celle de Keosavanh Xayarath en est une. Il y a une douzaine d’année, le magasin asiatique de cet habitant du Tennessee avait été attaqué par un homme qui, après avoir demandé un pack de bières et des cigarettes, avait sorti un pistolet pour s’emparer de 300 dollars dans la caisse, soit 280 francs suisses.

Ce que le patron du magasin n’imaginait pas, c’est que vendredi dernier, cet homme reviendrait sur les lieux de son méfait pour remettre une enveloppe à ses victimes, avant de partir aussitôt. A l’intérieur de cette dernière, la somme dérobée lors des faits, et l’équivalent de 95 francs d’intérêts, sans oublier un mot d’excuse.

Tellement touchée, la famille qui gère le magasin a publié la note du repenti sur Instagram. On y apprend que le braqueur se débattait, lors des faits, avec des sérieux problèmes de drogue et que, désormais abstinent, il sentait le besoin de demander pardon pour ses errances d’antan. « J’espère que vous accepterez cet argent et parviendrez à me pardonner», conclut l’homme, qui signe sa lettre «anonyme».

Sur leur Instagram, les gérants du magasin ont tenu à dire au braqueur repenti qu’il était tout pardonné et que, inspirés et touchés par sa démarche, ils espéraient qu’il trouverait paix et prospérité sur son chemin. Et vu que cette jolie histoire fait désormais le tour du monde, on peut imaginer que l’ancien voyou sait qu’il est désormais pardonné, même s’il n’est pas sur Instagram.

Créé: 11.09.2013, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.