Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:32

Etats-Unis Elle met les cendres de papy dans les cookies

Une lycéenne californienne aurait mis les cendres de son grand-père dans ses cookies avant de les distribuer à ses camarades.

Au moins neuf lycéens auraient mangé les fameux cookies.

Au moins neuf lycéens auraient mangé les fameux cookies. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une lycéenne américaine affirme avoir confectionné des cookies en incorporant les cendres de son grand-père à la recette avant de les faire déguster à des camarades de classe. La police de Davis, en Californie, a jugé mercredi ses dires très crédibles.

Les faits se sont produits le 4 octobre à la Da Vinci Charter Academy. Au moins neuf lycéens auraient mangé les macabres biscuits, selon le chef de la police de Davis, cité par des médias locaux.

Certains élèves ignoraient la présence de cendres humaines dans les cookies au sucre, mais d'autres «étaient prévenus et les ont quand même consommés», a-t-il déploré, jugeant l'affaire sérieuse.

Un «ingrédient spécial»

Un des lycéens concernés a expliqué à la télévision locale KCRA-TV qu'une fille de sa classe lui avait offert un gâteau, en lui disant qu'il contenait un «ingrédient spécial», mais qu'il avait pensé à du cannabis.

Selon l'adolescent, le biscuit n'avait pas un goût bizarre, mais renfermait «de petits grains gris» et «craquait sous la dent, comme quand on mange du sable».

Les policiers ont ouvert une enquête et tentent de déterminer comment qualifier les faits juridiquement. Ils étudiaient une section du code pénal californien consacrée à la profanation de cadavres, mais le chef de troubles à l'ordre public pourrait être plus approprié, selon le responsable de la police. (ats/nxp)

Créé: 18.10.2018, 03h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.