Mercredi 22 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:37

États-Unis Elle s’assied sur son conjoint, il meurt asphyxié

Une Américaine de 44 ans particulièrement avinée a agressé son compagnon avant de l’écraser. Un homicide involontaire, plaide-t-elle.

Windi Thomas vient de plaider coupable pour que sa peine soit un peu moins longue.

Windi Thomas vient de plaider coupable pour que sa peine soit un peu moins longue. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une dispute conjugale a très mal tourné à Erie, en Pennsylvanie. Windi Thomas et son petit ami Keeno Butler étaient manifestement passablement saouls lorsque tout a dégénéré. L’Américaine de 44 ans a poignardé son homme à la main. Puis l’a frappé avec un pied de table. Elle s’est ensuite assise sur lui. Ce qui a entraîné sa mort par asphyxie.

Selon l’autopsie, le décès de Keeno Butler est dû une insuffisance respiratoire et une «compression thoracique exacerbée par un traumatisme à la tête».

Selon ses avocats, l’homicide est involontaire. Complètement ivre, Windi Thomas s’était involontairement effondrée sur son compagnon, plaident-ils.

«Elle mérite la perpétuité»

Le drame s’est déroulé en mars dernier mais Windi Thomas vient de plaider coupable, raconte la presse américaine. Elle espère ainsi pouvoir atténuer une peine qui sera de toute façon importante. Windi Thomas risquait entre 20 et 40 ans de prison. Elle encoure désormais entre 18 et 36 ans de détention.

Une sanction qui ne satisfera pas Sandra Butler, sœur du défunt. «Je pense qu’elle devrait écoper de 40 ans ou plus», a-t-elle lâché. «Elle mérite la perpétuité.»

(Le Matin)

Créé: 04.12.2018, 14h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.