Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 08:53

Australie En plein trajet, un serpent tape à la vitre de son véhicule!

Un automobiliste qui se rendait à son travail a eu une frayeur en découvrant un reptile enroulé sur son rétroviseur.

Le serpent tapait la vitre passager avec la tête. Voulait-il s'installer confortablement dans la voiture?

Le serpent tapait la vitre passager avec la tête. Voulait-il s'installer confortablement dans la voiture? Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cet automobiliste australien a eu une grosse frayeur, alors qu'il se rendait à son travail.

Il a soudainement aperçu un serpent glisser sur le capot de son véhicule, pendant qu’il roulait.

Le pauvre a expliqué sur ABC News qu’il a été fortement surpris et apeuré en voyant l’animal venimeux s'enrouler autour de son rétroviseur.

Le serpent s'est enroulé au rétroviseur... (Twitter)

Puis le serpent est parvenu à la hauteur de la vitre du passager avant. «Il tapotait sa tête à la vitre comme s’il voulait entrer!», a déclaré l’infortuné automobiliste qui immortalisé la surprenante visite avec son smartphone.

...avant de glisser le long de la fenêtre et de taper la vitre passager! (Twitter)

On ne sait pas, en revanche, si le reptile voyageur a participé aux frais de carburant du véhicule...

(Le Matin)

Créé: 12.01.2018, 11h23

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.