Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:43

France Il grimpe sur toit d'une rame de métro et se tue

Le jeune homme voulait semble-t-il se filmer. Il a percuté de plein fouet un tunnel peu avant l'entrée de la station Montparnasse.

Une rame de métro parisien à l'arrêt Montparnasse Bienvenue.

Une rame de métro parisien à l'arrêt Montparnasse Bienvenue. Image: AFP

Une vidéo postée sur Youtube montrant un jeune homme, sur le toit d'une rame. A Paris, une caméra retrouvée près du lieu de l'accident laisse a penser qu'il s'agit d'un phénomène similaire. (Video: DR)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon les tout premiers éléments de l'enquête policière, deux jeunes gens âgés d'une vingtaine d'années se sont arrimés jeudi soir peu après 22h00 à une rame de métro de la ligne 6 à la station Denfert-Rochereau.

Durant le trajet, l'un d'eux est monté sur le toit et, en se relevant, a percuté de plein fouet un tunnel peu avant l'entrée de la station Montparnasse. Il est décédé quasiment sur le coup, a dit la source, tandis que son camarade a été hospitalisé «en état de choc». La ligne 6 a été momentanément fermée.

La police a retrouvé une caméra. Elle pense, ce qui reste à vérifier pendant l'enquête, que les deux jeunes gens avaient l'intention de se filmer comme le font d'autres jeunes gens en Europe en postant sur YouTube des vidéos de leurs exploits sur des trains à grande vitesse, en Russie notamment. Un phénomène, selon des sources policières, qui commence à gagner la France mais, selon elles, de manière encore limitée.

Un témoin, dans le premier wagon, a raconté à l'AFP avoir distinctement entendu un «bruit sourd» à l'entrée de la station, et avoir vu, au-dessus des têtes des nombreux passagers présents dans la rame, le corps du jeune homme tomber ensuite dans l'espace séparant les premier et deuxième wagons.

«Tout le monde s'est mis à crier» en le voyant tomber, a relaté cette jeune femme, une Ecossaise, qui a souhaité conserver l'anonymat. Lorsque la rame a été évacuée, l'ami du jeune homme, âgé de 19 ans, et un autre passager ont essayé de relever le corps sur le quai.«Je suis formée aux premiers secours donc je suis restée, pour procéder à un massage cardiaque en attendant l'arrivée des pompiers. Mais le jeune homme avait le crâne ouvert», a-t-elle précisé. (afp/Le Matin)

Créé: 24.05.2013, 15h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.