Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:49

France Il roule avec de fausses plaques pour faire coller son voisin

Un garagiste a commis un excès de vitesse volontaire devant un radar pour se venger d'un retraité avec qui il est en conflit.

Le retraité a été surpris de recevoir une amende venant d'un radar devant lequel il n'était pas passé.

Le retraité a été surpris de recevoir une amende venant d'un radar devant lequel il n'était pas passé. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand on en est guerre avec son voisin, tous les coups sont permis. C'est ce que semble s'être dit un garagiste de Gabarret, dans les Landes. Il a imaginé tout un stratagème pour causer des problèmes au retraité qui habite à côté de chez lui, raconte France Bleu.

L'origine de la querelle remonte à une fuite d'huile de vidange venant du garage et qui s'est écoulée chez le voisin. Ce dernier avait signalé la chose aux autorités, ce qui avait énervé le garagiste qui lui avait flanqué un coup de poing. Nouvelle plainte et condamnation du belliqueux en 2018. Condamnation qu'il n'a visiblement pas digérée.

La suite de l'histoire a lieu en novembre 2018. Le retraité reçoit une amende, indiquant qu'il s'est fait flasher à 82 km/h au lieu de 50. Problème: ce jour-là, il n'est jamais passé devant ce radar. Il demande alors à voir la photo et constate qu'il s'agit d'une Citroën C15 de même couleur que la sienne et qu'elle porte... sa plaque d'immatriculation. S'il ne voit pas qui est au volant, il reconnaît le passager et donne son nom aux gendarmes. Qui, après enquête, remontent au garagiste.

Ce dernier, qui comparaît ce 16 mai devant le tribunal de Mont-de-Marsan pour cette affaire, a dit au journaliste de France Bleu Gascogne qu'il reconnaissait les faits. Il a fabriqué une fausse plaque d'immatriculation qu'il a posée sur un véhicule semblable à celui de son voisin. «J'assume mes actes, j'ai fait une connerie», dit-il. Le retraité imagine qu'il voulait ainsi lui faire perdre des points, voire carrément faire sauter son permis. Il craint en outre qu'il ne s'arrête pas là. (Le Matin)

Créé: 16.05.2019, 15h12

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.