Lundi 11 décembre 2017 | Dernière mise à jour 08:12

Thaïlande Il se tue en parachute ascensionnel devant sa femme

Un épouvantable accident s'est déroulé, il y a quelques jours à Phuket, sur Kata Beach. Un Australien de 70 ans a fait une chute de 40 mètres, quelques secondes après le décollage.

Attention, les images peuvent heurter les plus sensibles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un touriste australien, Roger John Hussey, a perdu la vie sous les yeux de sa femme, alors qu'il venait de décoller de Kata Beach pour un tour en parachute ascensionnel, à Phuket, en Thaïlande, raconte le Daily Mail.

Les préparatifs du vol et l'accident ont été filmés par l'épouse du malheureux. On peut y voir Hussey souriant et confiant, pendant que Rungroj Rakscheep, son pilote, l'équipe avec un harnais et un gilet de sauvetage.

L'Australien de 70 ans rejoint le bord de la plage pour être fixé au parachute ascensionnel et à la corde tractée par le bateau qui lui permettra de prendre son envol. Hussey adresse un dernier regard à son épouse puis décolle, accompagné par son guide qui, comme de coutume à cet endroit, grimpe entre les cordes de l'engin.

Mais très rapidement, quelque chose ne tourne pas rond et, une poignée de secondes à peine après le décollage, Roger John Hussey chute, d'une hauteur de 40 mètres, dans des eaux peu profondes et meurt sous les yeux de sa femme.

Selon la police locale qui cite le pilote qui accompagnait la victime, cette dernière aurait soudainement paniqué. Hussey a-t-il alors malencontreusement ouvert son harnais? Ou, comme le soupçonnent certains experts, les cordes du parachute n'étaient-elles pas en place au moment du décollage, comprimant les bras de Hussey qui aurait tenté de s'en libérer? On voit assez clairement que l'Australien lève les bras, peu avant sa chute fatale.

«Nous enquêtons toujours et vérifions tous les témoignages avant de nous prononcer», confie le Lieutenant Colonel Keereerakle en charge de l'enquête. Et qui n'a rien trouvé de suspect dans le matériel, celui-ci étant changé tous les mois, selon les organisateurs.

Un suicide a été également évoqué mais l'épouse de Roger John Hussey a catégoriquement écarté cette hypothèse: «Mon mari a voulu essayer le parachute ascensionnel parce que c'était une nouvelle expérience pour lui. Il était en bonne santé et n'avait pas de problèmes qui auraient pu le conduire à mettre fin à ses jours.»

L'enquête se poursuit. Les vols en parachute ascensionnel viennent, eux, d'être temporairement interdits par le gouverneur de Phuket, Norraphat Plodthong: «Nous devons trouver une solution pour éviter que de tels accidents ne se produisent à l'avenir», a-t-il déclaré à The Phuket Gazette.

(Le Matin)

Créé: 19.07.2017, 08h48


Sondage

Craignez-vous des problèmes dimanche avec le nouvel horaire CFF?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.