Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 23:43

Angleterre Il tue sa femme pour pouvoir fuir avec son petit-ami

Un pharmacien de Middlesbrough a injecté de l'insuline à sa femme avant de l'étouffer dans le but de toucher son assurance-vie. Il prévoyait de fuir en Australie avec son amant.

En tuant sa femme Jessica, Milesh Patel espérait toucher les 2 millions de livres de son assurance-vie.

En tuant sa femme Jessica, Milesh Patel espérait toucher les 2 millions de livres de son assurance-vie. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Milesh Patel, un pharmacien de 37 ans, aurait comploté durant des années pour assassiner sa femme, Jessica Patel. Et en mai dernier, il est passé à l'action.

Selon «The Independent», l'homme a injecté de l'insuline à sa compagne avant de l'étouffer avec un sac de courses dans leur maison de Middlesbrough. Il a également mis en scène une entrée par effraction pour faire croire que c'était un intrus qui avait attaqué la victime et l'avait ligotée avec du ruban adhésif.

D'après le tabloïd britannique, leur mariage était un désastre malgré la nette prospérité de leur commerce. Milesh Patel vivait une double vie marquée par de nombreuses aventures homosexuelles facilitées par l'application de rencontre Grindr.

Un terrible projet

Le pharmacien s'était même trouvé un amant secret, une «âme sœur» qui était partie s'installer à Sydney, en Australie, et qu'il comptait rejoindre avec le fils de Jessica, né d'une fécondation in vitro, après avoir tué cette dernière et touché les 2 millions de livres de son assurance-vie.

Mais son terrible projet s'est effondré lorsque le corps de la défunte a été retrouvé le 14 mai dernier. D'abord entendu comme témoin, Milesh Patel a ensuite été directement mis en cause après la découverte de traces de recherches compromettantes sur internet telles qu'«overdose d'insuline» ou encore «j'ai besoin de tuer ma femme». Des seringues d'insuline ont été également retrouvées dans son sac.

Ce mercredi, après douze jours de procès, le pharmacien a été reconnu coupable d'assassinat. Il est condamné à la réclusion à perpétuité. (Le Matin)

Créé: 06.12.2018, 18h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.