Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 16:33

Procès de Fabrice A. «Je me suis masturbé en regardant une scène de viol»

Le deuxième jour du procès de Fabrice A. s'est ouvert sur un interrogatoire à propos des expertises psychiatriques.

En 2013, Fabrice A. a tué Adeline, une sociothérapeute de la Pâquerette, à Genève.

En 2013, Fabrice A. a tué Adeline, une sociothérapeute de la Pâquerette, à Genève. Image: Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le procureur général Olivier Jornot a pris la parole, ce matin, à l'ouverture du deuxième jour du procès de Fabrice A.

Face aux questions du Ministère public, celui qui a tué sa sociothérapeute de la Pâquerette, à Genève en 2013, s'est contenté de réponses évasives, disant souvent «ne pas se se souvenir» ou «ne pas être certain» de ce qu'il avait confié aux experts psychiatres, dans les mois ayant suivi son terrible acte.

Excité sur Irréversible

Faisant référence à des extraits des rapports psychiatriques, Olivier Jornot a soulevé le caractère sexuel des films violents visionnés par l'accusé en prison. Une affirmation sur laquelle Fabrice A. a tenu à faire une précision: «Je me masturbais sur l'un de ces films seulement, a-t-il assuré. Il s'agit d'«Irréversible» et plus précisément, de la scène de viol.»

«Pas un acte prémédité»

Quant au projet d'égorgement, le prévenu a insisté qu'il ne s'agissait pas d'un acte prémédité. «Le fait de penser à l'acte ne veut pas dire que je l'ai projeté de le commettre, a souligné Fabrice A. J'ai eu une pulsion. Celle de lui ôter la vie.» (Le Matin)

Créé: 16.05.2017, 09h57


Sondage

Noël représente-t-il encore quelque chose de religieux pour vous?





Sondage

Internet doit-il être accessible à tous?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.