Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 14:03

Canton d'Argovie L'incendiaire avait prévenu les autorités

L'homme de 24 ans arrêté après l'incendie d'un ancien hôtel, lundi à Laufenburg (AG), avait émis des menaces quelques jours plus tôt. Le sinistre a fait sept blessés.

Laufenburg (AG).

Laufenburg (AG). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vendredi dernier, le suspect avait été expulsé d'un service administratif régional, le Suisse de 24 ans s'étant montré récalcitrant dans son comportement. Dans la foulée, il a appelé la centrale d'alarme de la police pour lui signaler, de manière anonyme, qu'il allait faire sauter le bâtiment administratif, indique la police argovienne mardi.

L'auteur de l'appel anonyme a pu être identifié et interpellé. Interrogé samedi par la police, il a expliqué de manière crédible qu'il avait effectué son appel anonyme par frustration en raison d'un conflit financier avec les autorités locales. Il a souligné que ces menaces n'étaient pas sérieuses. Une perquisition de domicile n'a en outre rien révélé de suspect. L'homme a donc été relâché.

L'incendie survenu lundi dans l'ancien hôtel, un bâtiment hébergeant des personnes bénéficiaires de l'aide sociale, a fait sept blessés. Hospitalisés, ces derniers ont été gravement intoxiqués par la fumée. Le sinistre a mobilisé 115 pompiers, six ambulances et deux hélicoptères. Il a rendu le bâtiment inhabitable.

Le Ministère public a ouvert une enquête pénale contre le suspect pour incendie intentionnel qualifié. Il a aussi demandé une expertise psychiatrique à son sujet. (ats/nxp)

Créé: 16.01.2018, 16h23


Sondage

Vos vacances d'été, vous les préférez en juillet ou en août?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.