Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 00:18

Jura Les travaux ont induit la conductrice en erreur

Surprise par la séparation des voies de circulation, une automobiliste qui ne voulait pas sortir de l'autoroute a mal réagi.

Em empruntant la voie de droite, on est obligé de quitter l'autoroute.

Em empruntant la voie de droite, on est obligé de quitter l'autoroute. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une conductrice a été induite en erreur par des travaux entrepris sur l'autoroute A16, à l'ouest de Delémont (JU), ce matin vers 11h30. À la hauteur de la séparation physique des voies de circulation installée pour la réfection de la chaussée, cette automobiliste s’est engagée par erreur sur la droite, en direction de Courtételle et de Develier.

«Se rendant compte de sa méprise, désirant rester sur l’autoroute, elle est revenue sur la gauche sans remarquer qu’une voiture était déjà sur cette file», indique l'adjudant Philippe Maître.

Suite à cette manœuvre, une collision s’est produite entre les deux autos. «Légèrement blessée, une des protagonistes a été prise en charge par l’ambulance de Delémont», précise la police jurassienne. L’autoroute a été fermée durant 1h30, le temps pour la gendarmerie de procéder au constat d’usage.

Créé: 15.08.2019, 15h39

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.