Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 18:59

Portugal Madère pleure les victimes de l'accident de car

Le gouvernement portugais a décrété jeudi trois jours de deuil national dans le pays. Le ministre allemand des Affaires étrangères est désormais attendu à Madère.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Portugal et l'Allemagne étaient sous le choc jeudi après un spectaculaire accident de car qui a tué la veille près d'une trentaine de touristes allemands sur l'île de Madère. Ceux-ci quittaient leur hôtel pour aller dîner au restaurant.

Avec une cinquantaine de personnes à son bord, l'autocar a chuté d'une dizaine de mètres en abordant un virage avant de s'écraser sur une maison bâtie à flanc de colline au bord d'une route du village de Caniço, situé entre les villes de Funchal, la capitale régionale, et celle de Santa Cruz, plus à l'est.

«Cela s'est produit juste après que le bus ait démarré, une minute ou quelques secondes après» le car a heurté un mur et il est parti en tonneaux a témoigné, en anglais et par gestes, une survivante à la télévision portugaise TVI qui n'a pas indiqué son nom.

«Des gens ont été éjectés par la fenêtre», a ajouté cette Allemande d'une soixantaine d'années, sortie indemne de l'accident avec son conjoint. «Certains ont appelé à l'aide et on a tout de suite compris que certains étaient morts», a décrit ce dernier en précisant que «les secours sont arrivés très vite».

Silence «assourdissant»

Arrivée sur les lieux quelques instants après le drame, une témoin, Rita Castro, a raconté à la télévision CM TV avoir été frappée par «le silence assourdissant qui a suivi» l'accident. «Cela s'explique peut-être par la panique ou l'état de choc. Moi-même j'étais sans voix», a poursuivi cette Portugaise d'une quarantaine d'années.

Le dernier bilan fourni jeudi matin par l'hôpital Nélio Mendonça de Funchal faisait état de 29 morts, dont 17 femmes et 12 hommes âgés de 40 à 60 ans. Le président portugais avait indiqué mercredi soir que toutes les victimes étaient allemandes, une information confirmée jeudi par le ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement portugais a décrété jeudi trois jours de deuil national dans le pays.

Merkel consternée

«C'est avec tristesse et consternation que je pense à nos compatriotes et à toutes les autres personnes touchées par le terrible accident de bus à Madère», a réagi la chancelière allemande Angela Merkel dans un communiqué.

Des images de drone prises peu après l'accident survenu mercredi en début de soirée montraient l'autocar de couleur blanche couché sur le côté droit, les vitres brisées et une partie de son toit écrasé. La carcasse du bus a été enlevée jeudi à l'aube.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a annoncé jeudi qu'il se rendrait dans la journée à Madère, accompagné d'une équipe de médecins, de psychologues et de fonctionnaires consulaires. Il sera accueilli sur place par son homologue portugais, Augusto Santos Silva.

Les blessés «sont bien sûr en état de choc, ils ont en mémoire des images horribles», a raconté à la chaîne RTL Allemagne Ilse Everlien Berardo, pasteure de l'Eglise évangélique allemande résidant à Madère qui a été mobilisée pour s'occuper des blessés allemands.

La justice enquête

Le groupe de touristes, qui avaient acheté leur voyage auprès d'une même agence allemande, venait de quitter l'hôtel Quinta Splendida tout proche pour aller dîner à Funchal, a indiqué à l'AFP une employée de l'hôtel où ils logeaient.

«Les services médico-légaux ont été renforcés et nous espérons que le processus de remise des corps pourra commencer d'ici samedi», a précisé devant la presse la responsable de l'hôpital Nélio Mendonça de Funchal, Tomasia Alves.

Il y avait seulement deux personnes de nationalité portugaise parmi les blessés. Selon la presse locale, il s'agirait du chauffeur de l'autocar et d'une guide touristique. Le parquet de Madère a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident du bus qui avait cinq ans et avait été récemment inspecté, selon le vice-président du gouvernement régional Pedro Calado.

Plus d'un million de touristes

Connue comme l'«île aux fleurs» ou la «perle de l'Atlantique», Madère et ses quelque 270'000 habitants accueillent chaque année plus d'un million de touristes étrangers, aux premiers rangs desquels les Britanniques et les Allemands.

Le dernier accident grave sur l'île impliquant un autocar de tourisme remonte à décembre 2005, et avait fait cinq morts parmi un groupe de vacanciers italiens. (ats/nxp)

Créé: 18.04.2019, 12h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.