Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 12:01

Mexique Neuf morts dans l'attaque d'un relais routier

Une attaque avec armes à feu dans un relais routier a fait au moins neuf morts dans le centre du Mexique samedi.

Deux des victimes sont des femmes, une cuisinière et une serveuse. (Image d'illustration)

Deux des victimes sont des femmes, une cuisinière et une serveuse. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au Mexique, un groupe d'hommes lourdement armés a fait irruption dans un «parador», hôtel restaurant surtout fréquenté par des chauffeurs routiers, dans l'État de Guanajuato (centre) avant de faire feu sur un groupe de six personnes, selon un communiqué du Secrétariat fédéral à la Sécurité. Trois autres personnes ont ensuite été sorties du restaurant avant d'être abattues sur le parking.

Deux des victimes sont des femmes, une cuisinière et une serveuse, a précisé ce communiqué, ajoutant que cette attaque avait également fait un blessé. Les agresseurs ont réussi à prendre la fuite. Des attaques similaires ont déjà eu lieu dans ces relais routiers.

L'État de Guanajuato est un centre industriel important du pays où des bandes criminelles, spécialisées notamment dans le vol de carburant, sont très actives. Le Mexique a battu l'an dernier son record d'assassinats avec 34'582 personnes morts, selon des statistiques officielles. (afp/nxp)

Créé: 26.01.2020, 02h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.