Dimanche 5 avril 2020 | Dernière mise à jour 17:56

France Pavlenski aurait agressé une femme avant sa fuite de Russie

Avant de trouver refuge en France, l'homme au cœur de l'affaire Grivaux était poursuivi pour violences graves sur une femme.

Piotr Pavlenski est réfugié politique en France depuis 2017.

Piotr Pavlenski est réfugié politique en France depuis 2017. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'«artiste» contestataire russe Piotr Pavlenski, 35 ans, a été mis en examen mardi dernier pour son rôle dans le scandale des vidéos sexuelles qui ont poussé Benjamin Griveaux à renoncer à la mairie de Paris. Un énième déboire pour celui qui avait déjà été condamné pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017, l'année de son arrivée en tant que réfugié politique.

Mais avant de fuir la Russie, l'agitateur a signé un dernier coup d'éclat, rapportent plusieurs médias russes, relayés par «Le Parisien». Selon eux, l'affaire a débuté le 31 octobre 2016, juste avant le départ de Pavlenski pour la France. Avec deux acolytes, l'«artiste» aurait alors roué de coups un jeune acteur d'un théâtre qu'il fréquentait, le tout capturé par une caméra de vidéosurveillance.

But du passage à tabac: venger une jeune actrice, l'ex-petite amie du tabassé, qu'elle accusait de violences.

Vêtements lacérés et doigt coupé

Soupçonnée d'être à l'origine de l'incident et interrogée par la police, la jeune femme se serait rendue quelque temps plus tard au domicile de Pavlenski et de sa compagne de l'époque afin d'être mise en relation avec son avocat. Elle y serait retournée le 3 décembre 2016 au soir, pour en ressortir avec les vêtements lacérés et un doigt coupé. Une plainte sera déposée le lendemain.

Pavlenski expliquera n'avoir pris connaissance de la plainte que le 14 décembre suivant, affirmant être victime de délation et que les autorités avaient trouvé là une raison pour l'incarcérer. Selon lui, la jeune actrice cherchait un «contact sexuel» autant avec son ex-compagne qu'avec lui depuis des mois, ce qu'elle aurait d'ailleurs obtenu.

L'«artiste» quittera la Russie avec son ex-compagne et leur deux filles quelques jours plus tard pour trouver refuge en France.

J.Z

Créé: 20.02.2020, 18h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.