Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:32

Tribunal Porrentruy: accusé d'injure, il récidive à son procès!

Le juge a entendu le prévenu adresser à la plaignante... le terme qu'il niait avoir tenu!

Le prévenu était du genre culotté.
(Image d'illustration)

Le prévenu était du genre culotté. (Image d'illustration) Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Du genre culotté, un prévenu ajoulot accusé d'injures a tenté d'amadouer le juge du Tribunal de première instance, l'autre jour à Porrentruy (JU). «Le Quotidien Jurassien» a rapporté ses propos: «Comme vous le savez, Monsieur le juge, je suis intègre et non-violent».

À l'entendre, l'auteur des insultes adressées à la plaignante sur Facebook, ce n'est pas lui: «On m'a piraté», a-t-il prétendu mardi en se disant incapable de diffamer ou de calomnier.

Las! Le qualificatif de «corrompue» qui figurait dans la panoplie qui lui a valu une plainte, le prévenu l'a répété au tribunal, devant le juge, à l'adresse de la plaignante et/ou de son avocate.

La plaignante qui s'estimait diffamée et injuriée par l'accusé était la curatrice de ses parents. Sentant le clash arriver, le juge Pascal Chappuis a assuré une présence policière dans la salle d'audience et expulsé un proche de l'accusé.

«Vous n'êtes pas correct! Regardez moi en face», a osé lancer le prévenu au juge pendant l'énoncé du verdict.

Il a été condamné à 120 francs d'amendes et à 20 jours-amende avec sursis pendant deux ans. Le condamné devra verser 500 franc à la curatrice pour tort moral et 3586 francs pour sa défense, à quoi s'ajoutent 500 francs de frais de justice.

Un jugement qu'il a refusé de signer.

(Le Matin)

Créé: 08.11.2018, 11h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.