Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 07:11

Norvège Pour honorer son cheval de course décédé... elle le mange

Une jeune Norvégienne a mangé l'animal décédé l'été dernier et dont la viande avait été congelée depuis. «Ce n’est pas mieux que la viande soit enterrée et mangée par les vers», dit-elle.

Pia et «Drifting Speed», sur la photo que la jeune cavalière a posté sur Facebook.

Pia et «Drifting Speed», sur la photo que la jeune cavalière a posté sur Facebook. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pia, une Norvégienne de 18 ans, s'est prise une volée de bois vert sur Facebook, vendredi dernier. La jeune femme a publié une photo d'elle et de sa fidèle jument de compétition, expliquant que, cette dernière étant décédée, elle l'avait... mangée.

«C’était ma façon de l’honorer, a raconté Pia à Dagbladet, un quotidien norvégien. Ce n’est pas mieux que la viande soit enterrée et mangée par les vers.»

«Drifting Speed» avait été abattue l'été dernier car elle souffrait d'une maladie. La viande avait ensuite été congelée. Ce sont les filets de la bête que Pia a dégusté.

Un des plats mitonnés par Pia, avec la viande de «Drifting Speed». (Facebook)

Autant dire que la jeune femme a immédiatement été très violemment attaquée sur Facebook par quelques usagers surexcités: «Beaucoup ont écrit que moi aussi je devais être tuée», a expliqué la cavalière à nos confrères norvégiens, précisant qu'il s'agissait en majorité de cavalières en bas âge.

Laurent Siebenmann

Créé: 09.10.2019, 10h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.