Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 20:00

Corée du Nord Punie car elle a laissé brûler les photos de dictateurs

Une mère a sauvé ses deux enfants de l'incendie de sa maison, mais pas les portraits des Kim. Elle en fait désormais les frais.

En Corée du Nord, les photos et les statues à l'effigie de Kim Il Sung et de son fils Kim Jong Il sont omniprésentes.

En Corée du Nord, les photos et les statues à l'effigie de Kim Il Sung et de son fils Kim Jong Il sont omniprésentes. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Corée du Nord, on ne rigole pas avec le culte de la personnalité autour de la famille Kim. À tel point qu'une femme ferait l'objet d'une enquête du ministère de la Sécurité d'Etat pour avoir laissé brûler des portraits de Kim Il Sung et de Kim Jong Il lors de l'incendie de sa maison.

Le Daily NK, un journal en ligne basé en Corée du Sud, rapporte que la femme est parvenue à sortir ses deux enfants à temps de la maison en flammes. Mais elle se retrouve maintenant sous enquête pour ne pas être retournée chercher les portraits des anciens dirigeants nord-coréens.

Deux familles, deux destins

L'incendie s'est déclaré fin décembre dans une maison du comté d'Onsong, tout au nord du pays. Le bâtiment était habité par deux familles. Les enfants étaient seuls à la maison lorsque les mères ont appris que la bâtisse était en flammes. Elles ont alors couru pour sauver leur progéniture.

L'autre mère avait également oublié de se procurer les portraits des Kim, mais un fermier est venu les chercher pour elle. Cet homme est maintenant considéré comme un héros, et l'autre famille ne fait pas l'objet d'une enquête en raison de ses actes.

Entre-temps, la mère qui a laissé brûler les portraits n'a pas pu obtenir d'antibiotiques pour ses deux enfants hospitalisés. Ses voisins ont peur de l'aider en raison des implications politiques, d'après les sources locales.

LPH

Créé: 12.01.2020, 11h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.