Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 18:47

Meurtre Retraité suisse tué au Kenya

Le corps sans vie d'un expatrié établi dans le pays a été retrouvé jeudi dans un ruisseau. La police enquête actuellement pour connaître le mobile du crime.

«Max M. avait l'habitude de pêcher à l'endroit où il a été tué», a informé Larry Kieng, commandant de la police régionale.

«Max M. avait l'habitude de pêcher à l'endroit où il a été tué», a informé Larry Kieng, commandant de la police régionale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Max M., un retraité suisse établi à Kilifi County, au Kenya depuis plusieurs années, vient de faire les frais de la violence qui plombe son pays d'accueil. Retrouvé jeudi par un pêcheur dans le ruisseau de Mtwapa, l'homme avait été tué avec un objet contondant, selon le journal Daily Nation. Ce tragique incident survient à peine un mois après le double meurtre d'un couple alémanique, également expatrié au Kenya depuis longtemps.

Affaires intactes

Le mobile du crime reste cependant inconnu, pour l'heure. En effet, les effets personnels de la victime, à savoir son téléphone portable et ses affaires destinées à la pêche, ont été retrouvés intacts. «Max M. avait l'habitude de pêcher à l'endroit où il a été tué», a informé Larry Kieng, commandant de la police régionale.

Personnes âgées ciblées

Une série d'incidents laisserait penser que des étrangers du troisième âge seraient actuellement les cibles de telles attaques. «Nous allons attraper les tueurs de Max M., comme nous l'avons fait pour les assassins du couple suisse il y a un mois, a assuré Larry Kieng. J'aimerais rassurer la population locale et les étrangers sur leur sécurité.» (Le Matin)

Créé: 17.09.2017, 14h36


Sondage

Noël représente-t-il encore quelque chose de religieux pour vous?





Sondage

Internet doit-il être accessible à tous?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.