Mercredi 13 décembre 2017 | Dernière mise à jour 13:52

Espagne Six tonnes de cocaïne cachées parmi les bananes

Les douaniers ont procédé à une importante saisie de drogue dans le port d'Algesiras en Espagne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités espagnoles ont annoncé mardi la saisie dans un port de près de 6 tonnes de cocaïne, d'une valeur estimée à 210 millions d'euros, une des plus importantes découvertes de cette drogue en Europe, selon le ministère de l'Intérieur.

Les gardes civils et douaniers ont trouvé 5,88 tonnes de cocaïne «de grande pureté» le 28 novembre, dissimulées dans un conteneur qui ne devait transporter que des bananes, arrivé au port d'Algesiras en Andalousie, en provenance de Medellin en Colombie, selon le communiqué de l'Intérieur.

La police a arrêté un Espagnol qui dirigeait le secteur des importations de la société de distribution de fruits et légumes basée à Barcelone, ayant utilisé ce conteneur. Deux présumés complices, un ressortissant du Honduras et un Portugais - également domiciliés Barcelone - ont aussi été interpellés. «C'est la plus importante quantité saisie dans un conteneur en Espagne», a écrit le ministère espagnol de l'Intérieur, et «une des plus importantes en Europe».

La destination finale du conteneur de bananes était la municipalité catalane d'El Prat de Llobregat, qui abrite l'aéroport de Barcelone. Le port d'Algesiras est le cinquième port d'Europe, en termes de quantités de marchandises manipulées.

Des millions de conteneurs

Un minutieux travail d'enquête avait eu lieu au préalable pour détecter ce trafic au port d'Algesiras où passent en une année quelque 5 millions de conteneurs, a souligné le ministère.

L'Espagne est le principal point d'entrée de la drogue en Europe, du fait de sa proximité avec l'Afrique du Nord, région productrice de cannabis, et de ses liens avec l'Amérique du Sud d'où provient la cocaïne.

En octobre de cette année, la police espagnole avait annoncé la saisie de 3,8 tonnes dissimulées dans les cuisines d'un bateau arraisonné au milieu de Atlantique, alors qu'il reliait la Colombie à l'Espagne.

Des opérations avaient également visé une organisation de narcotrafiquants basée en Colombie, en mai et juin: 2,4 tonnes ont été saisies puis 1,2 tonne, à bord de navires battant pavillon vénézuélien. (afp/nxp)

Créé: 05.12.2017, 15h17


Sondage

Pour vous, un nouveau "Star Wars" se regarde...




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.