Dimanche 5 avril 2020 | Dernière mise à jour 18:10

Coronavirus Son envie de croissants prive tout un quartier d'Internet

Un jeune homme, confiné, s'est rué à la boulangerie en voiture, mais est sorti de la route et a embouti un poteau téléphonique.

Non seulement il n'aura pas eu ses croissants, mais il aura aussi causé du tort à tous ses voisins.

Non seulement il n'aura pas eu ses croissants, mais il aura aussi causé du tort à tous ses voisins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Restez- chez vous! Confiné, ce jeune homme de 24 ans l'était pourtant, en Ardèche. Mais dimanche matin, vers 5 h 20, il ne peut résister à une forte envie de croissants. Il se met au volant de son Audi RS3 et, pour rester le moins possible dehors, roule à vive allure.

Mais, rapporte France Bleu, il perd la maîtrise de son véhicule, percute une table de pique-nique en béton, puis un poteau téléphonique avant de basculer dans un ravin de plusieurs mètres où sa voiture prend feu. Le conducteur parvient à sortir à temps et, blessé à l'épaule et au genou, rentre chez lui à pied.

70 personnes punies

Les gendarmes l'ont retrouvé à la maison grâce à sa plaque minéralogique en fin de matinée. Mais outre d'éventuelles poursuites judiciaires, amendes et frais de réparation, sa sortie inopportune aura surtout empoisonné tout un quartier puisque les 70 habitants sont privés de téléphone et d'Internet en raison du poteau endommagé. En temps de confinement, c'est encore plus rageant que d'habitude.

Michel Pralong

Créé: 24.03.2020, 15h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.