Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 14:05

Canton de Neuchâtel Station-service volée: deux malfrats arrêtés

Deux hommes ont été arrêtés pour avoir volé la caisse d'une station-service mercredi à Couvet. Ils avaient pris la fuite avec 2300 francs.

Image: Poice neuchâteloise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les auteurs du brigandage, qui a eu lieu mercredi soir à la station-service de Couvet (NE), ont été identifiés et interpellés par la police neuchâteloise jeudi. Les deux individus ont reconnu les faits.

Ces deux hommes, domiciliés dans le canton de Neuchâtel, sont défavorablement connus des services de police et de la justice neuchâteloise, ont indiqué vendredi le Ministère public et la police neuchâteloise. La procureure Sylvie Favre va demander le maintien de leur détention provisoire.

Lors du brigandage, personne n'a été blessé, mais un des auteurs de l'attaque a pu s'emparer du contenu de la caisse, soit de 2300 francs, en menaçant un employé et une cliente avec un objet pouvant s'apparenter à un taser.

Il avait ensuite pris la fuite à pied et était monté dans un véhicule conduit par un complice qui l'attendait dans une rue adjacente. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2018, 12h29

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.