Samedi 21 octobre 2017 | Dernière mise à jour 23:10

États-Unis Tabassé par les néo-nazis à Charlottesville

La photo de Deandre Harris, jeune Américain noir frappé à coups de bâtons, fait le tour des réseaux. Il témoigne.

«J'ai huit points de suture sur le front, un poignet cassé et une dent en moins.»

«J'ai huit points de suture sur le front, un poignet cassé et une dent en moins.»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Agé de 20 ans, le jeune homme a déménagé à Charlottesville il y a deux ans lorsqu'il a trouvé un emploi d'éducateur dans un programme spécial d'une école secondaire. Il ne s'attendait pas alors à l'expérience qu'il a vécu samedi après-midi en protestant contre la manifestation des suprémacistes blancs intitulée «Unir la droite», raconte le site The Root.

La photo ci-dessous montrant Harris frappé par un groupe de néonazis est devenue virale en quelques heures.

«On était en train de protester avec cinq copains. On pensait que les racistes étaient partis mais à un moment donné ils sont revenus, raconte-t-il. Tout le monde a échangé des insultes, mais tout à coup le Ku Klux Klan et des suprémacistes blancs ont foncé sur nous. Ils m'ont frappé avec des bâtons. J'ai huit points de suture sur le front, un poignet cassé et une dent en moins.»

Harris explique que si ses amis ne l'avaient pas dégagé de sa mauvaise position, il ne serait peut-être pas en vie. Il est «en train de porter plainte» selon The Root.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont souligné que le parking devant lequel se déroule la scène est à côté du bâtiment de la police. «Aucun policier ne s'est porté à mon secours, du coup ma mère envisage de porter plainte contre la ville», explique Harris, qui ne comprend pas pourquoi on a laissé se faire la manifestation, même dans un pays qui défend en toute circonstance la liberté d'expression. «Pour moi les laisser descendre dans la rue, c'est fou. Comment pouvez-vous espérer qu'ils manifestent sans violence? Et le plus fou c'est que ces gens ont une véritable haine des Noirs.»

Ses amis et sa famille ont lancé une récolte d'argent pour payer les frais médicaux. (Le Matin)

Créé: 14.08.2017, 11h31


Sondage

Lisez-vous des bandes dessinées?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.