Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 01:39

Grisons Un berger chute avec son mouton et meurt

Un berger a glissé d'une paroi rocheuse dans le val Mesolcina samedi. Sans téléphone portable, ses compagnons ont mis du temps à alerter les secours.

La police cantonale des Grisons a annoncé dimanche que la victime était un citoyen portugais.

La police cantonale des Grisons a annoncé dimanche que la victime était un citoyen portugais. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un berger de 38 ans a fait une chute mortelle samedi matin dans le val Mesolcina aux Grisons. L'homme, accompagné de deux de ses frères, était parti retrouver des moutons qui s'étaient échappés.

La police cantonale des Grisons a annoncé dimanche que la victime était un citoyen portugais résidant dans la région. Le berger transportait un mouton à l'aide d'une corde sur un terrain très accidenté lorsqu'il est tombé d'une paroi rocheuse d'environ six mètres de profondeur dans la région de l'Alp de Pindeira sur le territoire municipal de Soazza (GR).

Comme ses compagnons n'avaient pas de téléphone portable, l'un d'eux est retourné en courant du lieu de l'accident à son véhicule et a alerté les services d'urgence. Les conditions météorologiques étant mauvaises, les sauveteurs ont dû se rendre à pied sur les lieux de l'accident où le médecin n'a pu que constater le décès de la victime. (ats/nxp)

Créé: 28.10.2018, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.