Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 14:05

Etats-Unis Un couple infernal abusait... de son chien!

Un couple du Colorado entretenait des relations sexuelles répétées avec «Bubba». La femme affirme avoir agi par jalousie envers l'animal...

«Bubba» a pu être sauvé des griffes de ses répugnants propriétaires.

«Bubba» a pu être sauvé des griffes de ses répugnants propriétaires. Image: Police Colorado

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette histoire sordide est révélée par The Mirror. Un couple d'Américains habitant Aurora (Colorado) aurait entretenu des rapports sexuels répétés avec... son chien.

Frederick Manzanares, 51 ans, et sa femme Janette Solano, 49 ans, risquent 18 mois de prison aux Etats-Unis pour avoir abusé de «Bubba». Un camping-car avait même été secrètement aménagé afin d'y pratiquer la répugnante activité.

Cerise sur le gâteau, lors du procès, la femme affirme avoir eu des rapports avec le toutou par jalousie envers ce dernier! Elle estimait en effet que son époux et l'animal avaient une relation trop privilégiée...

Placé chez une famille aimante, «Bubba» coule désormais des jours heureux. Il n'a pas gardé de séquelles de sa triste expérience, selon le vétérinaire. (Le Matin)

Créé: 14.09.2018, 11h09

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.