Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 00:18

Angleterre Un goéland fond sur un chihuahua et l’emporte

Selon le témoignage d’une jeune Anglaise, l’oiseau est reparti avec le chien dans son bec. Le chihuahua est depuis introuvable.

Gizmo, 4 ans, le chihuahua enlevé dimanche.

Gizmo, 4 ans, le chihuahua enlevé dimanche. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je ne sais pas s’il l’a laissé tomber ni où il est», a expliqué Becca Hill à DevonLive. «Il», c’est Gizmo, son chihuahua. Qui a été emporté dimanche par un goéland. Depuis, la jeune femme de 24 ans de Paignton, dans le Devon, au sud-ouest de l’Angleterre, cherche son chien désespérément.

L’attaque a eu lieu dans son propre jardin. «Mon compagnon était en train d'étendre le linge quand il a vu le goéland fondre sur mon chien. Il a emporté Gizmo jusqu’à ce qu’on ne puisse plus le voir.»

Un chien de deux kilos

Depuis, plus de nouvelle du chien, un petit chihuahua brun et blanc de 4 ans qui pèse deux kilos.

Possible? Les goélands n’ont pas de serres mais peuvent emporter des proies avec leur bec. Interrogé par la BBC, l’ornithologue Peter Rock a confirmé que ces oiseaux étaient capables d’emporter de petits animaux. Même s’il est évidemment rarissime qu’ils s’en prennent à des chiens.

De son côté, «The Independent» rappelle que d'autres animaux domestiques ont subi par le passé l’agressivité de ces oiseaux, qui peut être importante durant la nidification.

En 2015, dans le village de St Columb Minor, en Cornouaille, des goélands argentés avaient attaqué à coups de bec un yorkshire nommé Roo. Il n'avait pas survécu. La même année, des goélands ou mouettes s’en étaient pris à une tortue prénommée Stieg à Liskeard, toujours en Cornouaille. Elle était également décédée.

Créé: 22.07.2019, 17h04

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.