Vendredi 19 avril 2019 | Dernière mise à jour 12:08

France Un homme retrouvé criblé de balles aux portes de Genève

L’affaire ressemble à une exécution: un sexagénaire a été retrouvé abattu de 4 ou 5 balles à Ballaison, près de Douvaine.

La petite commune de Ballaison, en Haute-Savoie, est habituellement extrêmement tranquille.

La petite commune de Ballaison, en Haute-Savoie, est habituellement extrêmement tranquille. Image: GoogleMaps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme d’une soixantaine d’années a été retrouvé sans vie sur le sol d’un parking, criblé de balles, ce jeudi vers 18 h 30. La terrible découverte a eu lieu dans la petite commune de Ballaison, aux portes de Genève, près de Douvaine. Une commune plutôt connue pour son calme. «Ça fait bizarre ce genre de faits divers à Ballaison. Si on habite ce village, c’est notamment pour sa tranquillité», réagit une habitante dans «Le Messager».

«On ne lui a laissé aucune chance»

Le sexagénaire a été touché 4 ou 5 fois, selon les médias français. À la tête, au thorax, à l’abdomen. «Plusieurs impacts ont été relevés, proches d’organes vitaux. On ne lui a laissé aucune chance», commente le procureur de la République de Thonon Philippe Toccanier dans «Le Dauphiné».

Une piste démentie

Ce meurtre est pour l’instant inexpliqué et inexplicable. «Le Parisien», qui a révélé le drame, croyait savoir que la victime était un «malfaiteur très connu des fichiers de police et gendarmerie». Mais cette piste se dégonfle: le procureur a ensuite démenti cette information, affirmant que l’homme abattu n’a aucun antécédent judiciaire.

La victime serait domiciliée en Haute-Savoie «mais ce ne serait pas un habitant de la commune», a indiqué le maire de Ballaison. On n’en sait pour l’instant pas plus. Et surtout pas ce qui a bien pu déclencher ce qui ressemble à une exécution en règle.

(Le Matin)

Créé: 22.03.2019, 14h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.