Jeudi 17 janvier 2019 | Dernière mise à jour 12:48

Colombie Un réseau de tourisme sexuel démantelé

La justice colombienne a démantelé un réseau de tourisme sexuel mis en place par des Israéliens pour leurs compatriotes.

Le procureur colombien Nestor Martinez a détaillé la façon dont fonctionnait ce réseau de tourisme sexuel.

Le procureur colombien Nestor Martinez a détaillé la façon dont fonctionnait ce réseau de tourisme sexuel. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Six Israéliens et deux Colombiens ont été arrêtés en Colombie pour leur participation présumée à un réseau d'exploitation sexuelle de jeunes filles et de femmes destiné à des touristes israéliens, ont annoncé dimanche les autorités.

«Au bout de nos deux ans d'enquête, nous voulons aujourd'hui (dimanche) présenter la découverte d'une mafia israélienne responsable d'exploitation et d'esclavage sexuel de filles, adolescentes et femmes en Colombie», a déclaré à la presse le procureur Nestor Martinez.

Ce réseau vendait des séjours touristiques exclusifs aux citoyens israéliens à destination de plusieurs villes de Colombie, mais proposait en réalité des services sexuels, a précisé le procureur dans un communiqué.

L'organisation est dirigée par un certain Benyamin Mush, qui faisait des allées et venues ponctuelles en Colombie et dans d'autres pays d'Amérique latine où il aurait implanté des structures similaires, selon le procureur. Un policier colombien est soupçonné d'avoir prodigué à ce réseau des informations sur les opérations le visant.

Au cours de la procédure, des avoirs enregistrés au nom des proxénètes présumés, évalués à 144 milliards de pesos (environ 45 millions de dollars), ont fait l'objet d'une perquisition, avec l'objectif de leur en retirer la propriété.

Les interpellés doivent être présentés devant un juge à Medellin (nord-ouest) où leur seront notifiés plusieurs chefs d'inculpation, notamment ceux d'homicide aggravé, association de malfaiteurs, proxénétisme de mineurs ou encore tourisme sexuel et blanchiment d'argent. (afp/nxp)

Créé: 10.12.2018, 06h44

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.