Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Boum Une cigarette électronique explose dans un bar

Grosse frayeur pour une serveuse de Richmond, dans le nord de l’Angleterre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’y a pas que les téléphones portables qui font de vilaines surprises, ces temps. Des images de vidéosurveillance, publiées cette semaine, montrent comment, au bar d’un hôtel anglais, une e-cigarette a causé la frayeur de sa vie à une serveuse. Sans aucun signe avant coureur, la «sèche» a explosé alors qu’elle était en charge, pluggée sur un iPad.

Légèrement touchée au bras, et la robe a deux doigts de brûler, la serveuse a été très choquée. Quant à la cigarette électronique, elle a achevé de brûler sur le sol de l’établissement.

Cité par le «York Press », un pompier fait part de son inquiétude. Si cette explosion avait eu lieu dans un appartement, un gros incendie aurait pu suivre. Et ce dernier d’insister pour ne pas laisser charger les e-cigarettes sans surveillance.

Ironie de l’histoire, la « sèche » électronique appartenait à un collègue de la jeune serveuse, qui essaye d’arrêter de fumer depuis quelques mois. Cette mésaventure le fera peut-être opter à nouveau pour des cigarettes à l’ancienne.

(Le Matin)

Créé: 09.04.2014, 15h58

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.