Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 19:24

Paris Une enseigne Bagelstein porte plainte après un tag antisémite

L’inscription «Juden» a été découverte samedi matin par des passants. De nombreuses personnes ont manifesté leur émoi sur les réseaux sociaux.

La devanture a été taguée dans la nuit de vendredi à samedi.

La devanture a été taguée dans la nuit de vendredi à samedi. Image: Facebook/Valérie Kaprisky

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les gérants d'un restaurant Bagelstein à Paris dont la vitrine a été taguée en jaune du mot «juden» («juifs» en allemand) ont déposé plainte, a indiqué dimanche à l'AFP le cofondateur de cette chaîne Gilles Abecassis.

«Nous avons découvert ce tag samedi matin. Il a probablement été fait dans la nuit de vendredi à samedi», a expliqué M. Abecassis qui précise que d'autres de ses vitrines ont été déjà visées par des graffitis similaires. «La plainte a été déposée samedi. La police est venue sur place». Le restaurant visé se trouve au centre de la capitale française, dans le quartier historique de l'Ile Saint-Louis.

«Un tag antisémite en plein Paris. Un de trop. "Juden" en lettres jaunes, comme si les plus tragiques leçons de l'Histoire n'éclairaient plus les consciences», a réagi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner sur Twitter. «Notre réponse: tout faire pour que l'auteur de cette ignominie soit condamné», a ajouté le ministre.

Malgré la couleur jaune employée, M. Abecassis ne fait pas le lien avec le mouvement social des «gilets jaunes» qui manifestent tous les samedis depuis mi-novembre et que l'extrême-droite et l'ultra-gauche ont tenté de récupérer à leur profit.

«Je ne pense pas que ce soit des gilets jaunes» qui aient réalisé ce tag, estime le restaurateur spécialisé dans le bagel. «Ils ont écrit ça en jaune, mais ça peut être pour l'étoile de David» que l'Allemagne nazie imposait aux juifs de porter, selon lui.

La France a enregistré une hausse de 69% des actes antisémites en 2018, selon le rapport israélien annuel sur l'antisémitisme dans le monde publié fin janvier.

«Nous sommes choqués, mais nous répondrons demain à ces abrutis sur un ton décalé de sale gosse. Nous voulons garder notre bonne humeur», a poursuivi le responsable de l'enseigne. Il assure avoir reçu «des milliers de messages de soutien, de Hong Kong, de Sydney, d'Europe de l'Est, de gens de milieux différents, pas seulement de confession israélite». (AFP/Le Matin)

Créé: 10.02.2019, 19h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.