Vendredi 18 août 2017 | Dernière mise à jour 06:49

Ukraine Une femme tuée en faisant l'amour sur une voie ferrée

La recherche du grand frisson a débouché sur un drame atroce, au retour d'une soirée bien arrosée.

«On avait envie de se procurer quelques frissons près d'une voie de chemin de fer», a déclaré le partenaire de la victime.

«On avait envie de se procurer quelques frissons près d'une voie de chemin de fer», a déclaré le partenaire de la victime. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'impossibilité pour deux Ukrainiens de réfréner une passion dévorante qu'ils voulaient vivre sur une voie ferrée a scellé leur tragique destin, lorsqu'un train est arrivé, tuant la femme sur le coup et coupant les jambes à son compagnon, a annoncé la police dimanche. L'accident a eu lieu dans la région ukrainienne de Zaporizhia, tôt samedi.

«On revenait de chez des amis, ma copine et moi n'avons pas pu résister à notre nature passionnée, et on avait envie de se procurer quelques frissons près d'une voie de chemin de fer», a déclaré l'homme de 41 ans, cité par un communiqué de la police.

Un porte-parole de la police a indiqué à l'AFP dimanche que les deux amoureux étaient vraisemblablement saouls. La femme a été tuée sur le coup et son amant hospitalisé avec les jambes coupées en dessous du genou.

La police n'a pas révélé le nom des victimes, et a indiqué qu'elle avait ouvert une enquête criminelle pour violation des règles de sécurité. (AFP/Le Matin)

Créé: 29.09.2013, 14h33


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.