Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 14:47

Cruauté Valais: un chat retrouvé décapité, la tête «tranchée net»

Une macabre découverte à Grimisuat agite les réseaux sociaux. La propriétaire du chat retrouvé sans tête dénonce un «acte atroce».

La chatte Ninouche a été décapitée à Grimisuat. Probablement par un piège, selon sa propriétaire.

La chatte Ninouche a été décapitée à Grimisuat. Probablement par un piège, selon sa propriétaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle, aussi triste que choquante, a été annoncée sur Facebook. «Notre adorable Ninouche a été décapitée par un piège à Grimisuat. Nous sommes très très tristes mais aussi très fâchés. Ces pièges sont interdits. Attention à vos animaux», pouvait-on lire.

Un accident est-il envisageable? Absolument pas, selon sa propriétaire. «La tête a été tranchée net, avec un objet vraiment coupant. C’est un acte volontaire et très cruel», a-t-elle expliqué sur «Rhône FM». Et de dénoncer un «acte atroce» probablement perpétré «par quelqu’un qui n’aime pas les chats, les animaux.»

Déluge de réactions

La SPA Valais a partagé la publication sur sa page Facebook. Mais le sujet étant évidemment hautement émotionnel, elle demande de ne pas laisser de commentaire pour éviter tout dérapage. Quant à la publication originelle, elle n'est plus publique: la maîtresse de Ninouche a été débordée par l'ampleur des réactions.

La SPA Valais va déposer une plainte pénale, a annoncé «Le Nouvelliste». (Le Matin)

Créé: 29.11.2018, 18h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters