Lundi 18 mars 2019 | Dernière mise à jour 20:56

France À moitié nu, un détenu crache du sang sur les gardiens

Un surveillant du centre pénitentiaire de Perpignan (F) a été blessé lors d'une violente altercation avec un détenu.

Les faits se sont déroulés au centre pénitentiaire de Perpignan (F).

Les faits se sont déroulés au centre pénitentiaire de Perpignan (F). Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le niveau de violence est de plus en plus élevé, mettant en danger la vie des agents. Nos détentions sont peuplées par de multiples détenus atteints de troubles du comportement ou atteints de pathologie», s'inquiète le syndicat Force Ouvrière Pénitentiaire auprès de «L'Indépendant».

La raison de cette sortie alarmiste? L'agression d'un gardien du centre pénitentiaire de Perpignan (F) par un détenu mercredi dernier. Avant l'incident, le mis en cause s'était présenté à moitié nu dans sa cellule. Refusant de se vêtir, il s'était alors mis à couvrir d'insultes les surveillants, leur crachant du sang à la figure et tentant de les frapper.

Si l'individu a finalement été maîtrisé, l'un des gardiens est sorti de l'altercation avec le doigt cassé, se retrouvant avec 30 jours d'incapacité temporaire de travail.

Et le prisonnier n'en était pas à son premier méfait du genre puisqu'il avait été placé dans une cellule anti-suicide quelques jours auparavant après avoir mis le feu à une cellule. Selon le syndicat UFAP-Unsa Justice, il avait également été impliqué dans une bagarre générale lors de laquelle plusieurs surveillants du centre de détention avait été blessés.

En guise de protestation, un retard d'appel a été effectué jeudi dernier pour demander que le détenu soit jugé en comparution et transféré dans une autre prison. (Le Matin)

Créé: 15.02.2019, 19h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.