Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 14:45

France A sept ans, il se présente à l'école avec un pistolet

Un petit garçon s'est présenté mardi matin avec le pistolet de son père à l'école. L'arme n'était pas chargée mais le papa a immédiatement été condamné à de la prison ferme.

Image: Archives/photo d'illustration/AFP

Google Map

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un enfant de sept ans s'est présenté mardi à son école de Bruay-sur-l'Escaut (Nord) avec un pistolet qui n'était toutefois pas chargé, a indiqué jeudi le procureur de la République de Valenciennes.

Jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Valenciennes, le père du petit garçon a été condamné jeudi à un an et demi de prison ferme.

Ce «petit garçon de 7 ans s'est rendu mardi à l'école Léo-Lagrange avec un pistolet 3.65 qui n'était pas approvisionné», a déclaré le procureur François Pérain.

«Mercredi, le directeur de l'école a prévenu la police et le père a été placé en garde à vue dans l'après-midi pour détention et acquisition d'une arme de catégorie B et mise en danger de la vie d'autrui», a précisé François Pérain.

Enfants déjà suivis

Le jeune garçon avait découvert l'arme dans un tiroir de la salle de bains familiale, avec son frère de 9 ans, et avait décidé de l'apporter à l'école et de la montrer à ses camarades.

Les deux enfants vivent seuls avec leur père, qui a été condamné à 28 reprises et qui fait partie de la communauté des gens du voyage sédentarisés, a-t-on appris de même source.

Le père a expliqué aux policiers avoir acquis la semaine dernière ce pistolet contre la somme de 100 euros «par rapport à des histoires d'avant». Les armes de catégorie B doivent être stockées dans un coffre-fort.

Les deux enfants étaient déjà suivis par un juge des enfants. «Ce dernier a décidé du placement des deux garçons car il a considéré qu'ils étaient en danger», a dit François Pérain.

Bruay-sur-l'Escaut est une ville d'environ 12'000 habitants située près de Valenciennes.

(afp/nxp)

Créé: 12.03.2015, 16h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.