Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 15:31

Canton d'Argovie Un accident de camion a paralysé l'A1

Un poids-lourd est passé au-dessus de la glissière de sécurité lundi soir à la sortie du tunnel du Baregg. L'accident a provoqué de gros bouchons sur l'autoroute dans les deux sens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un accident a paralysé la circulation lundi soir sur l'A1. Le chauffeur d'un semi-remorque belge a percuté la glissière centrale de l'autoroute à la sortie du tunnel du Baregg et la cabine du conducteur s'est retrouvée sur l'autre voie, a annoncé mardi la police cantonale argovienne.

Le chauffeur, un Allemand de 58 ans, n'a pas été blessé et aucun autre véhicule n'a été impliqué dans l'accident. Sous le choc, du diesel s'est échappé du réservoir du camion. Les pompiers ont dû nettoyer la chaussée, fermant deux voies pour la circulation dans chaque direction. Il s'en est suivi un embouteillage de plus de dix kilomètres dans les deux sens.

Une entreprise de dégagement ainsi que des experts de l'entretien des routes nationales se sont rendus sur place. Les travaux de réparation et de déblaiement ont duré jusqu'à la nuit, moment où la congestion du trafic s'est peu à peu résolue. La police cantonale a diligenté une enquête pour tenter de clarifier le déroulement de l'accident qui a causé des dommages considérables. (nxp)

Créé: 15.05.2018, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.