Samedi 16 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:18

Mexique Et si vous achetiez la villa d'un baron de la drogue?

Le gouvernement a mis aux enchères ce week-end 27 propriétés saisies aux narcotrafiquants. Certaines avec piscine ou tunnels d'évasion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si l'argent du crime pouvait profiter aux plus démunis? C'est ce qu'a décidé le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, qui a fait mettre aux enchères ce week-end 27 propriétés saisies par les gouvernements précédents aux narcotrafiquants. Il s'agissait de maisons, appartements, ranchs et locaux commerciaux, situés dans onze États du pays. Beaucoup avec piscine et même avec des tunnels pour s'évader en cas d'attaque par des rivaux ou une descente de police.

Le beau-père de La Barbie

Le lot le plus cher, mais qui n'a pas trouvé preneur, était un ranch qui appartenait à Carlos Arturo Montemayor González, dit El Charro. Il est le beau-père d'Edgar Valdez Villarreal, dit La Barbie (surnom donné quand il était étudiant par son entraîneur de foot en raison de ses cheveux blonds et ses yeux bleusqui lui rappelait Ken). Ce dernier était l'un des principaux lieutenants du cartel de Beltrán Leyva et a également travaillé pour El Chapo. C'était un tueur professionnel qui s'est vanté d'avoir été le premier à faire décapiter des policiers pour exhiber leurs têtes. Il a été arrêté le 30 août 2010 et purge une peine de 49 ans de prison aux États-Unis. Son beau-père a alors repris les cellules qu'il dirigeait à Morelos et Guerrero. Lui-même a été arrêté à Santa Fe en novembre 2010, puis extradé et condamné à 31 ans de prison aux États-Unis.

À l'abandon depuis, selon le journal «El Universal», son ranch aurait servi à l'époque d'élevage de chevaux (El Charro est le nom donné à des cavaliers mexicains) mais servait aussi à des fêtes privées pour politiciens et ex-député,s à l'abri des regards.

3 millions récoltés

La vente a duré deux heures, mais seul 9 lots sur 27 ont trouvé preneur, pour un montant total de près de 3 millions de dollars. 2,7 millions iront aux municipalités en situation de pauvreté dans la région de La Montaña de Guerrero et 280 000 dollars seront versés au fonds pour les victimes du crime. C'était la première fois que des biens immobiliers saisis aux narcos étaient vendus aux enchères. Mais fin mai, les autorités avaient déjà récolté 1,5 million de dollars en vendant une Lamborghini et d'autres actifs saisis à des criminels et à un ancien homme politique.

Créé: 24.06.2019, 19h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.