Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 11:30

Vaud Un adepte de «paddle» se noie près d'Yvonand

Un septuagénaire a perdu la vie jeudi après-midi sur le lac de Neuchâtel, après être tombé de sa planche.

Le corps a pu être localisé par un appareil de la REGA.

Le corps a pu être localisé par un appareil de la REGA. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 72 ans, adepte de «paddle»m s'est noyé jeudi vers 14h50 dans le lac de Neuchâtel après être tombé de sa planche près d'Yvonand (VD). Rapidement sur place, les secouristes n'ont pas pu localiser le corps. C'est finalement un hélicoptère de la REGA qui l'a repéré.

Il gisait par 2 à 3 mètres de fond, à 250 mètres du bord, près de l'embouchure de la Menthue, a indiqué la police cantonale vaudoise. Le corps a été remonté à la surface par les plongeurs de la Gendarmerie. Malgré les soins prodigués sur place par un médecin, cet homme, un Bernois en vacances dans la région, n'a pu être réanimé.

Le malheureux faisait du «paddle» avec sa famille lorsqu'il est tombé. Cet accident a notamment nécessité l'intervention de deux bateaux de sauvetage, d'un hélicoptère de la REGA, d'une ambulance, de l'équipe de soutien d'urgence (ESU), de deux patrouilles de la Gendarmerie et d'un inspecteur de la Brigade police scientifique de la police de sûreté. (ats/nxp)

Créé: 03.08.2017, 19h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.