Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:46

Soleure L'ado aurait apporté une arme à l'école

La police soleuroise a interpellé mercredi après-midi un adolescent suspecté d'avoir menacé des camarades avec une arme dans une école à Büren.

La police cantonale soleuroise a fait appel à des renforts policiers venus de Bâle-Campagne pour localiser l'adolescent.

La police cantonale soleuroise a fait appel à des renforts policiers venus de Bâle-Campagne pour localiser l'adolescent. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un adolescent probablement armé a menacé des élèves, mercredi sur le site d'une école à Büren (SO). L'incident a déclenché une importante opération policière ainsi que la mise en sécurité des élèves de l'école. Le garçon a été interpellé.

Les faits incriminés se sont produits à la mi-journée. La police soleuroise est intervenue sur place dès 12h30, indique-t-elle. Personne n'a été blessé.

Selon les premiers éléments d'enquête, l'adolescent incriminé portait une arme. Il avait déjà quitté le site de l'école lorsque la police est arrivée.

Des renforts policiers venus de Bâle-Campagne ont été dépêchés pour aider les forces de l'ordre soleuroises à le retrouver. Ce fut chose faite vers 15h00. L'ado a été emmené au poste de police pour y être interrogé. Une enquête pénale a été ouverte contre lui.

Durant l'opération policière, les élèves de l'école ont été amenés dans une salle de gymnastique pour y être pris en charge. Le site a été placé sous surveillance. (ats/nxp)

Créé: 22.05.2019, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.