Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 17:15

Malaisie Un ado meurt foudroyé par les écouteurs de son téléphone

Un adolescent de 16 ans écoutait de la musique sur son smartphone lorsqu’il a été électrocuté. C’est le quatrième cas cette année.

L'autopsie est formelle, Mohammed Zaharin est mort par électrocution.

L'autopsie est formelle, Mohammed Zaharin est mort par électrocution. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mohammed Zaharin a été retrouvé le matin sans vie par sa maman. Le corps de cet ado de 16 ans de Rembau, en Malaisie, était froid. Et du sang coulait de son oreille gauche. Les médecins n’ont constaté aucune trace de blessure, sinon des brûlures à l’oreille. Et l’autopsie a confirmé que le malheureux était mort par électrocution: il a été foudroyé par les écouteurs de son téléphone.

Selon la presse locale une seule explication est possible: le smartphone était en train de charger. Et le câble était probablement défectueux. Les autorités n’ont pas divulgué la marque ni le modèle du téléphone.

Un cas au Brésil, deux en Inde

Un tel décès est évidemment rarissime mais des précédents existent. On en dénombre en tout cas trois cette année. Luiza Pinheiro, une jeune Brésilienne de 17 ans, était décédée dans des circonstances comparables en février dernier. Idem pour deux Indiens, en mai et juin dernier. Il s'agissait d'une femme de 46 ans identifiée sous le prénom Fathima et de Thath Singh, un homme de 22 ans.

Créé: 14.12.2018, 08h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.