Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 08:09

France Affamé, le chien mangeait le cadavre de son maître

Le corps sans vie d'un homme a été retrouvé par sa soeur à son domicile, dans les Vosges. Pas nourri, son chien commençait à s'en repaître.

Le corps du défunt a été retrouvé à son domicile dans le village des Archettes (F).

Le corps du défunt a été retrouvé à son domicile dans le village des Archettes (F). Image: Mich88/Wikimedia Commons [CC BY-SA 3.0]

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Inquiète de ne pas avoir de nouvelles de son frère, une dame s'est rendue à son domicile des Archettes, dans les Vosges (F), dimanche dernier.

Sur place, cette dernière a fait une découverte des plus macabres, rapporte «Vosges Matin». Dans l'appartement, elle a retrouvé le corps de l'homme de 66 ans, dont la mort remonterait à environ une semaine selon les secours dépêchés sur place.

Pire encore, le chien du défunt, qui n'avait pas été nourri depuis, commençait à manger le cadavre de son maître.

Selon un technicien en investigation criminelle, l'homme est décédé de cause naturelle.

Créé: 28.05.2019, 11h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.