Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 17:36

Rues Basses Agression à Genève: des suspects recherchés en France

Aucune interpellation n'a encore eu lieu. Genève a sollicité l'aide de la justice hexagonale.

Les cinq victimes de l'agression ont été hospitalisées mercredi. Deux se trouvaient dans un état grave, dont l'une dans le coma.

Les cinq victimes de l'agression ont été hospitalisées mercredi. Deux se trouvaient dans un état grave, dont l'une dans le coma. Image: Twitter @144Geneve

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après la très violente agression de cinq femmes par une bande de jeunes hommes mercredi à l'aube à la sortie de la boîte de nuit le Petit Palace, à Genève, les recherches (ou à tout le moins une partie d'entre elles) s'orientent vers la France voisine. Ce vendredi, le vice-procureur de la République d'Annecy, Pierre Filliard, a indiqué avoir reçu une demande de la part des autorités genevoises. Elle «porte sur la recherche et la localisation des suspects».

Cette information donne de l'épaisseur au témoignage d'un homme, recueilli jeudi, qui expliquait avoir vu l'immatriculation d'une voiture dans laquelle ont fui les agresseurs. Il affirmait qu'il s'agissait d'une plaque française.

Pour l'heure, il n'y a pas eu d'interpellation en France. Pierre Filliard précise qu'«aucune action judiciaire d'envergure ne peut en l'état être envisagée sur notre sol en l'absence de dénonciation officielle des faits à la France par les autorités fédérales suisses».

Le pouvoir judiciaire genevois ne fait aucun commentaire sur l'enquête, hormis le fait qu'il confirme l'absence d'interpellations dans cette affaire. Jeudi, il indiquait que deux victimes, ayant reçu des coups à la tête, se trouvaient encore hospitalisées dans un état grave. (Le Matin)

Créé: 10.08.2018, 19h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.