Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:00

France «Allez les Bleus!» pour les policiers de Chambéry

Alors qu'ils évacuaient d'une terrasse des supporters imbibés pendant le match France-Australie, des clients ont trouvé le slogan de circonstance.

Chambéry.

Chambéry. Image: Google Street view

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cet incident s'est déroulé samedi à Chambéry, en Savoie, alors que l'équipe de France de Football affrontait l'Australie, rapporte ledauphine.com. Des individus se sont installés à la terrasse d'un restaurant et se sont mis à consommer leur propre alcool. Cette attitude a forcément contrarié le propriétaire de l'établissement qui leur a demandé de déguerpir. Les occupants étant déjà suffisamment imbibés, le ton est vite monté.

De guerre lasse, le restaurateur a alors appelé la police municipale en renfort. Devant la résistance, l'évacuation a prise une tournure musclée donnant l’occasion à certains clients de la terrasse de commenter l'opération de manière circonstanciée: «Allez les Bleus! Allez les Bleus!», ont-ils scandés en guise de soutien aux pandores (à moins qu'ils n'aient été moqueurs).

Le match s'est achevé sur la victoire de la police municipale et une sortie menottes aux poignets avec séjour en cellule pour l'un des supporters récalcitrants.

Créé: 17.06.2018, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.