Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:09

Hongrie Après un pari perdu, il doit parcourir... 1600 km!

Un Français aurait mieux fait de ne pas parier à la courte paille avec ses amis, en Hongrie, le week-end passé.

Dans son périple, le jeune Français a fait un crochet par Venise, en Italie.

Dans son périple, le jeune Français a fait un crochet par Venise, en Italie. Image: Capture d'écran Facebook

Comparatif de prix


comparer maintenant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est un périple de 1643 kilomètres qu'un jeune Français a débuté dimanche, selon «La Dépêche». Il s'est lancé à l'assaut de la traversée de l'Europe depuis Budapest, en Hongrie, pour rejoindre son village de Cambounet-sur-le-Sor, près de Castres, dans le sud de la France.

Mais qu'est-ce qui a bien pu amener ce jeune homme à parcourir un tel voyage? Un pari passé entre quatre joueurs de foot amateurs, réunis lors d'une visite à Budapest. «Samedi soir, nous avons visité les caves à vin avec une présentation d’un sommelier local», raconte un des quatre amis à «La Dépêche».

«De fil en aiguille, on a eu cette idée de tirer à la courte paille le fait que le perdant rentrerait par ses propres moyens afin d’honorer cela.» C'est Pierre qui doit se lancer dans l'aventure avec un sac, une perche à selfie et 150 euros (soit quelque 170 francs). Il a également un cigare, signal d'alerte en cas de coup dur. Et pour retracer son parcours, ses amis ont ouvert une page Facebook.

Sur la route

Dimanche, l'intrépide est donc parti de Budapest en direction de la Croatie. Il s'est même arrêté à Zagreb pour assister à un match de football. «A cause de l’orage, le stade était vide, donc il était le seul présent. Pierrot a d’ailleurs chopé la crève à être avec le maillot du club sous la pluie», relate son copain.

C'est ensuite en camion qu'il a poursuivi sa route pour atteindre Venise, en Italie, via la Slovénie. Puis un passage à Milan pour un nouveau match de football entre l'AC Milan et Bologne, cette fois-ci. Mais le jeune aventurier doit se hâter. Il doit reprendre le travail et a un match de foot avec ses coéquipiers, ce samedi.

Mercredi, il se trouvait à Montpellier, à quelque 160 kilomètres de son point de chute, selon la page Facebook qui lui est dédiée. (cbx/nxp)

Créé: 09.05.2019, 13h02

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.