Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 22:15

Sicile Mitrailleuses, munitions: un véritable arsenal sorti de terre

La police financière italienne (GDF) a saisi 32 armes dont des fusils et des mitrailleuses qui étaient emballées et enterrées près d'une plage à Catane.

Toutes les armes avaient le numéro de série effacé, précise la police.
Vidéo: Police financière italienne (GDF)/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police financière italienne (GDF) a annoncé vendredi la saisie en Sicile de 32 armes, dont des fusils et des mitrailleuses, ainsi que 3000 cartouches, le tout soigneusement emballé et enterré à deux mètres de profondeur.

Les armes, les cartouches ainsi que le matériel nécessaire, comme des chargeurs ou des kits de nettoyage des armes, se trouvaient dans deux gros emballages en plastique à l'intérieur desquels chaque arme était placée dans une enveloppe individuelle contenant l'inscription sur son contenu.

Les deux gros emballages se trouvaient enterrés près d'une plage à Catane, dans l'est de la Sicile, «dans un quartier à haute densité criminelle», selon le communiqué de la police. Les armes saisies sont 24 pistolets de divers modèles, 6 fusils (dont à pompe ou au canon scié), une mitrailleuse et un kalachnikov.

2,5 kg d'explosifs

Toutes les armes avaient le numéro de série effacé, précise la police. Les armes qui circulent illégalement en Italie sont très nombreuses car la fin des combats sur le territoire de l'ex-Yougoslavie a permis de nourrir un marché noir florissant dans ce secteur.

Fin novembre, la police avait ainsi saisi une grande quantité d'armes diverses, pistolets, fusils, automatiques ou non, couteaux, arbalètes à un groupuscule pro-nazi et antisémite.

Un mois plus tôt, elle avait aussi saisi 2,5 kg d'explosif, deux mitraillettes, six fusils de chasse, quatre pistolets semi-automatiques et des centaines de cartouches à la mafia calabraise, la Ndrangheta. (afp/nxp)

Créé: 14.02.2020, 12h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.