Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:50

Sierre Arrestation de l’auteur présumé d'un brigandage

L'auteur présumé d'un acte de brigandage commis mardi dernier dans un commerce à Sierre a été arrêté. Il s'agirait d'un Français de 27 ans sans domicile fixe.

L'inconnu s'était présenté à la caisse armé et avait dérobé quelques centaines de francs avant de prendre la fuite à pied.

L'inconnu s'était présenté à la caisse armé et avait dérobé quelques centaines de francs avant de prendre la fuite à pied. Image: Olivier Maire/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite à un important dispositif de recherches et d'investigations mis en place, l'auteur présumé d'un brigandage à Sierre a été arrêté le 2 mai dernier, selon un communiqué de la Police cantonale valaisanne.

Pour rappel, mardi en début de semaine passée, vers 14 heures 30, un inconnu a commis un brigandage à main armée dans un commerce, ne faisant aucun blessé. L'inconnu s'était présenté à la caisse armé et avait dérobé quelques centaines de francs avant de prendre la fuite à pied.

Peu après l'acte criminel, la Police cantonale avait lancé un appel à témoins.

Des efforts qui ont porté leurs fruits puisque l'homme en question a été placé en détention provisoire sous l'autorité du Ministère public. L’auteur présumé est un ressortissant français de 27 ans sans domicile fixe.

Créé: 06.05.2019, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.