Mardi 14 juillet 2020 | Dernière mise à jour 07:15

Royaume-Uni Arrêté pour avoir lancé des furets sur une voiture

Un jeune homme a commis de biens étranges actes de vandalisme dans le nord de l’Angleterre.

Deux furets ont été utilisés comme projectiles.

Deux furets ont été utilisés comme projectiles. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police du Yorkshire du Nord, en Angleterre, a communiqué sur un bien étrange cas de vandalisme incluant de la cruauté envers les animaux. Il a eu lieu lundi soir dans la ville de Harrogate. Un homme de 25 ans a été interpellé pour avoir lancé deux furets sur une voiture…

Après avoir projeté les animaux, l’individu a utilisé la boîte servant à les transporter pour s’en prendre à de nombreuses voitures. Il a brisé des vitres ou endommagé la carrosserie d’au moins une douzaine de véhicules, rapporte «The Independent».

Des animaux protégés

Cet homme, sans domicile fixe, a été arrêté, est-il indiqué, pour «suspicion de dommages criminels» et pour avoir infligé «des souffrances inutiles à un animal protégé». L’état de santé des furets n’a pas été précisé mais ils ont été pris en charge par la RSPCA - Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals.

La police locale cherche encore des informations sur ce cas et a précisé que l’«incident» a certainement été très «perturbant et alarmant» pour ceux qui en auraient été témoins.

R.M.

Créé: 05.12.2019, 06h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.