Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 06:59

Belgique Attaquée par des castors, la chienne finit dans «une mare de sang»

Alors qu'elle furetait au bord d'une rivière, une jeune Terre-neuve a compris qu'on ne dérangeait pas impunément les habitants des eaux.

Le castor, qui peut mesurer jusqu'à un mètre, n'apprécie pas trop les chiens qui s'approchent de son territoire. Ils se sont mis à plusieurs pour le lui faire comprendre.

Le castor, qui peut mesurer jusqu'à un mètre, n'apprécie pas trop les chiens qui s'approchent de son territoire. Ils se sont mis à plusieurs pour le lui faire comprendre. Image: istock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Visiblement, les castors savent se défendre en meute. C'est l'expérience faite le week-end dernier par la propriétaire d'une Terre-neuve de 2 ans, qui se promenait le long de la rivière l'Amblève dans la région de Liège.

La chaîne belge RTL Info raconte que la petite chienne, du nom de Douchka, se rafraîchissait près du courant, lorsque un castor s'est approché d'elle. «Ma chienne est curieuse, mais pas méchante», explique la propriétaire.

Douchka s’est donc avancée vers le castor et «au début cela se passait bien». Mais l'idylle fut de courte durée. Ce qu'elle n'a pas vu venir, ce sont les trois autres castors qui traversaient la rivière pour prêter main forte en bande.

«Une mare de sang»

Les quatre ont brusquement attaqué la chienne : «J’ai entendu un hurlement et j’ai vu une mare de sang autour de Douchka», confie sa maîtresse «encore sous le choc» note RTL Info. Le Terre-Neuve, qui fait à peu près la même taille que le castor, est finalement parvenu à se dégager, mais pas indemne. Ses graves blessures à une patte ont nécessité 20 points de suture.

«Cela aurait pu être plus grave si cela avait été un enfant ou un plus petit chien», estime la propriétaire, qui demande que des panneaux de mise en garde soient placés pour les promeneurs. Quelque chose comme attention, castors méchants....

Quant aux agresseurs à la queue plate, ils ont disparus dans l'eau. L'histoire ne dit pas s'ils ont eu peur que ce chien poilu ne leur vole un tronc d'arbre. (Le Matin)

Créé: 08.08.2018, 06h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.