Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 17:48

Thaïlande Atteint du VIH, un militaire a violé 75 mineurs

Un quadragénaire séropositif a abusé de dizaines de garçons âgés de 13 à 18 ans après les avoir fait chanter.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un sergent-major de l'armée thaïlandaise, atteint du VIH, a été interpellé, soupçonné d'avoir violé 75 adolescents, a appris l'AFP jeudi de source policière.

Le militaire, âgé de 43 ans, a été arrêté à son domicile et limogé de l'armée mercredi, a précisé le major-général Surachate Hakparn. 75 garçons, âgés de 13 à 18 ans, auraient été violés, d'après lui. «Nous avons des preuves claires à ce sujet et il a reconnu les faits», a précisé Surachate Hakparn. Les enquêteurs soupçonnent l'existence d'autres cas.

Le suspect utilisait les réseaux sociaux, en particulier Blued une application destinée à la communauté homosexuelle. Pour attirer les adolescents, il postait des photos de jeunes hommes sur son profil page. Il leur demandait ensuite de lui envoyer des clichés de leurs organes génitaux, puis les invitait à le rencontrer.

Après les avoir menacés de publier les photos qu'ils lui avaient adressées, il les agressait sexuellement. Des tests vont être pratiqués sur les victimes afin de savoir si certaines ont pu être infectées par le VIH. Le militaire a été inculpé notamment pour viols et attouchements sur mineurs. Il encourt 20 ans de prison. (afp/nxp)

Créé: 08.11.2018, 13h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.