Lundi 27 janvier 2020 | Dernière mise à jour 00:12

Pompiers Il a fallu plusieurs heures pour sortir l'autocar de l'eau

Le véhicule, qui s'était mis en branle tout seul ce matin vers 6h et était tombé à l'eau, a été ressorti entièrement vers 13h, tracté par un véhicule des pompiers. Une foule de curieux a assisté à l'événement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi 3 juin 2013, vers 6h, un témoin informait le Centre d'engagement et de transmission (CET) de la Police cantonale qu'il apercevait un autocar flottant dans le lac, à proximité de la Place du Marché à Vevey. Deux patrouilles de Police Riviera se sont immédiatement déplacées à cet endroit. Selon les premières constations, l'autocar était stationné sur les cases réservées à cet effet, à la Place du Marché depuis dimanche en fin d'après-midi. Pour une raison que l'enquête devra déterminer, il s'est fortuitement mis en mouvement, empruntant la rampe d'accès au lac. Le véhicule a dérivé sur plusieurs dizaines de mètres avant de couler à la hauteur du débarcadère. Des plongeurs du sauvetage de la Tour-de-Peilz et de Vevey sont intervenus afin de contrôler l'intérieur du bus. Le chauffeur qui a été identifié vers 7h30, a déclaré que personne ne se trouvait à bord. Il a été pris en charge par les gendarmes qui l'ont entendu. Il s'agit d'un ressortissant serbe âgé de 39 ans.

Un important dispositif à été mis en place pour renflouer ce véhicule avec notamment des moyens lourds et plusieurs intervenants. Ce dispositif comprend notamment 10 hommes et 4 véhicules du Centre de renfort et de défense incendie (CRDIS), un ingénieur de la Direction générale de l'environnement, les sections de sauvetage de la Tour-de-Peilz et Vevey, 8 hommes de la brigade du lac de la Gendarmerie, un plongeur de l'entreprise Intrasub, plusieurs patrouilles de Police Riviera et des gendarmes de la Région Est vaudois.

Une pollution a été constatée lors du renflouage de l'autocar. Des mesures ont immédiatement été prises par le CRDIS Riviera. Vers 14h, le bus a pu être sorti du lac avec un treuil et grâce à l'intervention des plongeurs qui ont procédé à la mise en place de "parachute" gonflé avec de l'air, afin de soutenir le véhicule et éviter qu'il n'accroche le relief du fond du lac.

Les bateaux de la Compagnie Générale de Navigation (CGN) n'ont pas pu accoster au débarcadère durant les opérations de sauvetage.

Créé: 03.06.2013, 10h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.