Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:24

Drame Un automobiliste de 48 ans perd la vie en Valais

Pour une raison encore inconnue, l'homme a perdu lundi la maîtrise de sa voiture qui a glissé dans une pente escarpée. Sa femme et son fils sont sortis vivants de l'accident.

La voiture a effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course contre un arbre.

La voiture a effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course contre un arbre. Image: Police valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un automobiliste schwytzois a perdu la vie en Valais, lundi vers 15h45, dans un accident survenu sur une route forestière entre le hameau de Bodmen et l'alpage de «Gritte».

La victime circulait en compagnie de son épouse et son fils, quand soudain, alors que le conducteur négociait un léger virage à droite, son véhicule a glissé dans une pente escarpée pour une raison que l'enquête devra déterminer.

La voiture a effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course contre un arbre quelque 85 mètres plus bas.

Malgré l'intervention des secouristes, le conducteur âgé de 48 ans est décédé sur les lieux de l'accident.

Les passagers ont été blessés et héliportés aux urgences de l'hôpital du Valais à Sion. Leur pronostic vital n'est pas engagé, précise la police valaisanne dans un communiqué. Tous trois sont domiciliés dans le canton de Soleure.

Une enquête a été ouverte par le Ministère public.

lematin.ch/communiqué

Créé: 30.06.2020, 09h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.